Google Tag Manager : Le Guide complet pour les débutants.

1- Définition :

Google Tag Manager facilite l’implémentation d’outils d’analyse web comme Google Analytics sur ton site web. D’autres outils et scripts peuvent également être intégrés via le système de gestion des balises (TMS) et ce, presque sans faire appel à l’informatique. Pour les responsables marketing en ligne qui n’ont pas de connaissances en programmation, c’est un grand avantage. Dans cet article, vous apprendrez comment fonctionne Tag Manager et dans quels domaines il peut être utilisé.

2- Qu’est-ce que Google Tag Manager ?

Google Tag Manager est un système de gestion de balises gratuit. Avec son aide, vous pouvez intégrer des extraits de code tels que des codes de suivi ou des pixels de conversion sur vos sites web et vos applications mobiles sans intervenir dans le code source. Il suffit d’intégrer une fois le code Google Tag Manager dans le code source. Tout le reste peut ensuite être contrôlé via une interface utilisateur dans le navigateur.

Outre l’outil d’analyse web Google Analytics, le suivi des conversions des systèmes publicitaires en ligne tels que Google Ads et Bing Ads, les outils de test tels que Google Optimize et AB Tasty, les tags d’affiliation, les tags de remarketing ainsi que les outils de suivi des utilisateurs (Mouseflow, Hotjar) et bien d’autres, comme par exemple les données structurées, peuvent être implémentés via Google Tag Manager.

De nombreux programmes sont déjà pris en charge par défaut. Et même si l’outil de votre choix n’en fait pas partie, vous pouvez le piloter par exemple sous forme de pixel tracking via Tag Manager. En outre, vous avez également la possibilité d’intégrer des JavaScripts et des codes HTML personnalisés via le gestionnaire de balises.

Pour chaque outil ou script que vous souhaitez intégrer, vous créez ce que l’on appelle un tag (nous y reviendrons plus tard). Grâce au gestionnaire de balises, vous pouvez contrôler le moment où chaque balise est affichée sur le site web ou l’application.

Google tag Manager Le Journal Du Marketing - Le journal Du Marketing

3- Quels sont les avantages pour vous ?

Vous avez un lieu central où vous pouvez diffuser tous ces tags de manière groupée. En cas de modification du suivi, d’intégration de pixels de conversion ou d’insertion à court terme d’annonces publicitaires, vous ne dépendez plus de l’informatique.

Grâce à l’interface utilisateur conviviale du Tag Manager, vous pouvez procéder vous-même à toutes les mises en œuvre et modifications, même sans connaissances en programmation.

Si vous prévoyez par exemple une nouvelle campagne SEA via Google Ads ou un fournisseur tiers comme Bing Ads et que vous souhaitez y intégrer des pixels de conversion, vous n’avez pas besoin d’attendre que le service informatique – qui est de toute façon souvent surchargé – ait le temps de le faire. Vous êtes moins dépendants des versions de sites web et pouvez ainsi mettre en œuvre vos mesures de marketing en ligne beaucoup plus rapidement.

4-Comment fonctionne Google Tag Manager ?

Google Tag Manager enregistre les interactions qui ont lieu sur votre site web ou dans votre application. Il les envoie ensuite aux outils connectés. L’analyse des données n’est pas possible avec Tag Manager. Elle se fait dans l’outil concerné.

Pour que cela fonctionne, le code Tag Manager doit être intégré une seule fois sur votre site web. Celui-ci fonctionne alors comme un conteneur dans lequel tous les autres codes sont créés via le compte Tag Manager.

5-Structure et Configuration du Compte Tag Manager

Dans le compte Tag Manager, vous avez la possibilité de créer plusieurs conteneurs de ce type. En principe, on ne crée qu’un seul conteneur par site web ou par app, dans lequel sont ensuite enregistrées toutes les balises qui doivent être diffusées sur le site web.

Chaque conteneur possède son propre ID de conteneur. En outre, il existe pour chaque conteneur un extrait de code, c’est-à-dire le code que vous devez insérer sur votre site web.

Une fois qu’il est intégré, vous pouvez contrôler, via le compte Google Tag Manager, quelles interactions doivent être saisies sur le site web et quelles données correspondantes doivent être interprétées et comment.

Pour ce faire, vous créez certaines balises, déclencheurs et variables au sein du conteneur. Ceux-ci veillent à ce que les données sur le site web soient correctement collectées, classées et finalement envoyées à l’outil correspondant.

  • Balises

Une balise fonctionne comme un fragment de code que vous intégrerez normalement directement dans votre code HTML. Vous déterminez ainsi où les données sont envoyées, c’est-à-dire à quel outil. Une telle balise permet par exemple d’intégrer le code Google Analytics ou un pixel de conversion Google Ads. Il existe en outre des balises JavaScript spéciales qui n’envoient pas de données, mais qui sont responsables du déclenchement d’autres balises.

Google tag Manager Le Journal Du Marketing 1 - Le journal Du Marketing

De nombreux tags sont déjà prédéfinis et peuvent être mis en place en quelques clics – sans aucune connaissance en programmation.

Il existe également une galerie de modèles de tags. Vous y trouverez des modèles de tags et de variables créés par d’autres utilisateurs et que vous pouvez également utiliser. Si le type de tag dont vous avez besoin n’apparaît pas dans la présélection, vous pouvez y jeter un coup d’œil pour voir si vous le trouvez.

Pour utiliser les modèles, il suffit de les importer. Les adaptations nécessaires dépendent de chaque modèle. Vous trouverez plus d’informations sur la manière de travailler avec les modèles dans l’aide Tag Manager de Google.

  • Déclencheur

Avec le déclencheur, vous déterminez quelles conditions doivent être remplies pour qu’une balise soit diffusée ou bloquée, c’est-à-dire quelle interaction doit avoir lieu sur le site web pour que les données soient envoyées.

Google tag Manager Le Journal Du Marketing 2 - Le journal Du Marketing

Le tag de Google Analytics devrait par exemple être diffusé dès qu’une sous-page est consultée. Le déclencheur serait dans ce cas l’appel de la page en question. Dès qu’une page est consultée, le tag est également diffusé. D’autres déclencheurs possibles sont l’inscription à la newsletter ou le visionnage d’une vidéo.

  • Variables

Les variables permettent d’affiner les tags et les déclencheurs. Elles déterminent où les valeurs sont demandées et où elles sont enregistrées. Quelles valeurs doivent être présentes pour une règle et quelles valeurs doivent être transmises ?

Google tag Manager Le Journal Du Marketing 3 - Le journal Du Marketing

Si vous choisissez par exemple un appel de page comme déclencheur, vous pouvez définir avec la variable les sous-pages sur lesquels le tag doit être déclenché. On pourrait par exemple imaginer la page de remerciement de l’inscription à la newsletter.

Il existe déjà de nombreuses variables prédéfinies. Mais vous pouvez également créer des variables personnalisées.

5- Mode de débogage et versions

Pour éviter de mettre en ligne par erreur des tags erronés, il existe un mode de prévisualisation et de débogage. Ce mode de prévisualisation vous permet de vous assurer, avant même de publier vos tags, que les informations saisies sont correctes et surtout complètes. Cela facilite grandement le testing.

Autre aspect pratique : dans le compte Tag Manager, toutes les versions du conteneur sont enregistrées dans un ChangeLog. Vous pourrez ainsi facilement savoir quand des modifications ont été apportées à vos tags. Les anciennes versions peuvent être restaurées en un clin d’œil au cas où une erreur se serait glissée quelque part.

ARTICLES SIMILAIRES
Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS POPULAIRES