SEO : 7 conseils pour améliorer le référencement de votre site web

L’optimisation pour les moteurs de recherche (en anglais Search Engine Optimization, abréviation : SEO) désigne toutes les mesures de nature technique et de contenu visant à améliorer le classement d’un site web et donc sa visibilité dans les listes de résultats des moteurs de recherche.

L’optimisation pour les moteurs de recherche peut être grossièrement divisée en SEO On-Page et SEO Off-Page. Elle fait partie du marketing en ligne et est aujourd’hui étroitement liée à l’amélioration de l’expérience utilisateur.

1. Le SEO, partie intégrante du marketing des moteurs de recherche

L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) forme, avec la publicité sur les moteurs de recherche (SEA), le vaste domaine du marketing sur les moteurs de recherche (SEM). Alors que les conséquences des mesures SEO ne sont généralement visibles qu’après un certain temps, la publicité sur les moteurs de recherche permet d’augmenter immédiatement la visibilité, la portée et le trafic.

Les annonces publicitaires via le programme publicitaire Google Ads en sont un exemple. Les limites entre SEA et SEO sont parfois floues. Ainsi, les deux sous-disciplines du SEM se recoupent également.

2. Objectifs de l’optimisation pour les moteurs de recherche

La définition se réfère à l’obtention des meilleures positions dans les résultats de recherche. Il s’agit là d’un objectif central du SEO. Mais en fin de compte, selon le type de site web, d’autres objectifs peuvent y être associés.

  1. Augmentation du chiffre d’affaires et des bénéfices des boutiques en ligne et autres sites de commerce électronique
  2. Augmentation de la notoriété de la marque
  3. Augmentation de la portée
  4. Renforcement de la pénétration du marché
  5. Création d’un canal de vente supplémentaire.

Exemple : un quotidien aura pour objectif d’obtenir une plus grande portée grâce au SEO. Une boutique en ligne, en revanche, souhaite principalement augmenter son chiffre d’affaires.

3. White Hat et Black Hat

Les moteurs de recherche tels que Google ou Bing imposent ce que l’on appelle des « Webmaster Guidelines ». Les fournisseurs de moteurs de recherche y décrivent les directives selon lesquelles l’optimisation pour les moteurs de recherche peut être effectuée.

Les webmasters et les SEO qui tiennent compte de ces directives dans leur marketing en ligne et agissent en conséquence sont également appelés SEO White Hat. Les conseils SEO s’orientent ici toujours vers les directives des fournisseurs de moteurs de recherche.

Black Hat Seo Le Journal Du Marketing - Le journal Du Marketing

En revanche, le Black Hat SEO recherche des possibilités de manipuler sciemment les résultats de recherche des moteurs de recherche.

En fin de compte, le travail des Black Hat SEO s’apparente à une sorte de jeu dans lequel on manipule toujours jusqu’à ce qu’une nouvelle mise à jour des algorithmes des moteurs de recherche rende une méthode inefficace. Le Black Hat ne se contente pas d’enfreindre les directives des fournisseurs de moteurs de recherche, il peut également, dans les cas extrêmes, enfreindre les lois en vigueur.

4. Onpage et Offpage

L’optimisation pour les moteurs de recherche peut être divisée en deux grands domaines : L’optimisation on-page concerne les mesures qui peuvent être prises sur le site web lui-même.

L’optimisation off-page, en revanche, concerne les domaines extérieurs au site web.

 On-page comprend :

  1. l’optimisation du contenu : cela comprend l’amélioration des textes avec des termes pertinents et la création de valeur ajoutée pour les utilisateurs. De même, l’optimisation des images ou des métadonnées peut compléter le focus sur les mots-clés d’un site web et rendre la page particulièrement pertinente pour un sujet donné.
  2. Optimisation technique : ce domaine comprend l’optimisation du serveur, du code source ou du CMS utilisé.
  3. Optimisation mobile : il s’agit de l’optimisation d’un site web pour les terminaux mobiles.

Off-page se réfère à :

  1. La création de liens : Afin d’augmenter la popularité du domaine, des mesures sont prises pour obtenir davantage de backlinks. Parallèlement, l’optimisation off-page doit permettre d’augmenter le trust d’un site web.
  2. Augmentation de la visibilité : le marketing de contenu et les médias sociaux permettent d’améliorer la visibilité sur le web.

Ces deux volets reposent à la fois sur l’analyse et le suivi. En effet, le SEO en tant que travail ne consiste pas à prendre des mesures une fois pour toutes, mais à travailler en permanence sur une présence sur le web.

5. Sous-disciplines

Le SEO s’est entre-temps divisé en de nombreux sous-domaines, chacun d’entre eux étant réalisé par des experts.

  1. Optimisation du contenu : ce segment a pour objectif d’améliorer les textes, les images ou d’autres contenus.
  2. Optimisation de la conversion : dans ce domaine, il s’agit en particulier de mesures qui ont une influence directe sur les conversions ou les leads (ventes ou contrats) obtenus via le site web.
  3. Optimisation du panier d’achat : ce domaine comprend l’amélioration des processus de paiement afin d’augmenter la satisfaction des clients et le chiffre d’affaires.
  4. SEO d’images : l’optimisation des données d’images permet d’augmenter la visibilité pour certains termes de recherche dans la recherche d’images.
  5. Local SEO : il s’agit de mesures visant à améliorer de manière ciblée les résultats de recherche locaux dans un moteur de recherche.
  6. Mobile SEO : ce segment décrit toutes les méthodes mises en œuvre pour optimiser un site web pour une utilisation mobile.

6. De l’optimisation des moteurs de recherche à l’optimisation de l’expérience utilisateur

Le SEO s’est développé presque parallèlement aux moteurs de recherche et à l’Internet commercial. S’il était encore très facile d’obtenir un bon classement au début de l’ère de l’Internet commercial, les exigences pour atteindre cet objectif sont aujourd’hui de plus en plus complexes.

Le SEO est une discipline de marketing en ligne relativement récente, qui a longtemps été considérée comme peu sérieuse. En effet, les utilisateurs entendaient généralement par « optimisation des moteurs de recherche » uniquement la manipulation des résultats de recherche par l’utilisation excessive de mots-clés.

Au début, l’optimisation ne représentait pas grand-chose d’autre, car les moteurs de recherche eux-mêmes ne disposaient pas encore des algorithmes sophistiqués d’aujourd’hui.

C’est surtout Google qui a veillé à ce que la qualité des résultats de recherche s’améliore progressivement et que les résultats de recherche de spam soient aujourd’hui de plus en plus rares.

Entre-temps, le SEO est devenu un domaine d’activité très complexe qui place l’utilisateur au centre et non le moteur de recherche.

Ainsi, l’optimisation des moteurs de recherche devient de plus en plus une optimisation de l’expérience utilisateur.

C’est pourquoi on parle déjà d’optimisation de l’expérience de recherche ». En même temps, cette discipline est fermement intégrée dans le domaine du marketing en ligne.

Il ne s’agit pas d’une séparation stricte de tous les domaines partiels, mais tous les domaines peuvent profiter les uns des autres. Ainsi, le SEA ne fonctionne que si l’expérience de l’optimisation des moteurs de recherche est utilisée.

Parallèlement, le marketing de contenu, le marketing des médias sociaux ou le marketing d’affiliation peuvent profiter de ce savoir-faire et vice versa.

7. Mesures d’amélioration du classement

La base d’une optimisation ciblée est la prise en compte de facteurs de classement importants. Ainsi, les moteurs de recherche déterminent à chaque requête la pertinence des URL de sites web de leur index.

Google utilise à lui seul plusieurs centaines de facteurs différents pour déterminer la pertinence d’un site web. Une grande partie de ces facteurs n’est pas publiée.

Or, dans le cadre de l’optimisation pour les moteurs de recherche, ce sont justement les aspects pertinents pour le classement qui comptent le plus.

Dans le cadre de l’optimisation pour les moteurs de recherche, les entreprises et les prestataires de services s’efforcent de tenir compte de ces facteurs en fonction de l’état actuel. En font partie :

  1. Le titre de la page avec le mot-clé et l’incitation au clic
  2. Vitesse de chargement
  3. Optimisation mobile
  4. Contenu (y compris l’utilisation de mots-clés et de termes sémantiques)
  5. Type de lien
  6. Qualité des liens entrants
  7. Pertinence des liens entrants
  8. Lien interne
  9. Actualité du contenu
  10. Signaux des utilisateurs
ARTICLES SIMILAIRES
Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS POPULAIRES