Qu’est-ce que Bluesky ? La nouvelle application alternative pour ceux qui ne veulent pas payer pour la vérification de Twitter.

Bluesky a commencé à accepter des utilisateurs. L’alternative décentralisée de Twitter, promue par Jack Dorsey lui-même, a démarré ces jours-ci après une période de bêta fermée. Cependant, ils ont décidé que le nombre d’utilisateurs ne devait pas monter en flèche et ont opté pour un mécanisme classique : le système d’invitation.

Le réseau décentralisé promis par le fondateur de Twitter. C’est à la fin de l’année 2019 que le PDG de Twitter de l’époque a promis de financer une équipe indépendante pour développer un « standard décentralisé ouvert pour les réseaux sociaux ». Beaucoup de choses se sont passées depuis, mais l’application promise est enfin là.

BlueSky 1 - Le journal Du Marketing

Le résultat est Bluesky, un réseau fédéré à la Mastodon, avec un design presque identique à celui de Twitter et basé sur le « protocole de transfert authentifié (AT) ».

Une interface facilement reconnaissable. La comparaison avec Twitter commence dès lors que l’interface et les symboles sont pratiquement les mêmes. Des tons bleus et gris à l’aspect du profil. On voit ici que Bluesky peut être considéré comme un projet secondaire de Twitter, mené par certains de ses membres d’origine.

Bluesky a des sections facilement reconnaissables, de l’onglet principal où nous pouvons voir les messages des personnes que nous suivons et ce qui est tendance ; une section de recherche, un onglet de notifications et un autre pour notre profil et nos paramètres.

L’application est désormais également disponible sur Android. Alors que l’application iOS a été lancée fin février, la version Android est désormais disponible et peut être téléchargée depuis le Play Store.

Bluesky Social comme serveur par défaut. Pour de nombreux utilisateurs, le fait qu’il s’agisse d’un réseau décentralisé passera totalement inaperçu. Bluesky créera par défaut un utilisateur sur @username.bluesky.social.

Cependant, comme l’explique Bluesky : « …si vous décidez d’héberger votre propre serveur, ou d’avoir un nom d’utilisateur qui correspond à votre site web personnel, vous pouvez également changer pour cela. Si vous n’aimez pas la façon dont nous vous montrons les posts ou modérons votre expérience, vous pouvez changer de service sans perdre vos amis ou vos données, ou changer votre flux ou vos modérateurs grâce à un écosystème de plugins ».

En d’autres termes, les utilisateurs pourront ouvrir leur propre serveur sur Bluesky s’ils choisissent d’appliquer leurs propres systèmes de modération ou algorithmes.

Plus de 1,2 million d’utilisateurs sur la liste d’attente. Dans une interview accordée à TheVerge, Jay Graber, PDG de Bluesky, a expliqué qu’après le rachat de Twitter par Musk, ils ont reçu 1,2 million de demandes d’accès au service, dont seulement 20 000 utilisateurs ont pu tester l’application.

« Nous sommes une petite équipe et nous travaillons dur en ce moment pour répondre à la demande et développer les outils de modération que nous estimons essentiels pour une adoption plus large », a déclaré Jay Graber.

ARTICLES SIMILAIRES
Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS POPULAIRES