Systèmes de gestion de contenu : possibilités d’utilisation, avantages & inconvénients et représentants connus

Vous avez peut-être déjà entendu parler du terme « CMS » ou « Content Management System », mais vous n’arrivez pas vraiment à vous en faire une idée. C’est vraiment dommage ! En effet, un système de gestion de contenu est extrêmement utile lorsqu’il s’agit de mettre en ligne son propre site web en peu de temps.

Un CMS décharge le créateur d’une grande partie de son travail. Il assure un aspect visuel agréable, le placement et la fonctionnalité des éléments de navigation et même des aspects importants dans le domaine de la sécurité contre les attaques de hackers.

C’est pourquoi je souhaite expliquer dans ce blog post ce qu’est un CMS, quels sont ses avantages et ses inconvénients et quels sont les systèmes de gestion de contenu disponibles gratuitement.

Qu’est-ce qu’un CMS au juste ?

Un CMS est un logiciel qui est généralement gratuit, mais qui peut aussi être payant dans certains cas. Il est installé sur le serveur et peut être géré à partir de là. À cette fin, il offre à l’exploitant du site la possibilité d’un login.

Comparaison des systèmes CMS, Découvrez le meilleur CMS pour votre site web ?

Après s’être connecté (avec ses données d’utilisateur secrètes), il accède à l’interface d’administration. Il est alors en mesure de procéder à tous les réglages qui ont une incidence sur l’apparence et le contenu du site web. Il n’a pas besoin de connaissances particulières en programmation.

Le terme « système de gestion de contenu » signifie que le logiciel sert à gérer le contenu du site web. Cela vaut pour les textes, mais aussi pour les images et les éléments de la navigation.

Après une certaine période d’apprentissage, il est possible, même pour des webmasters inexpérimentés, de créer un site web attrayant et complet. Cela vaut pour les blogs, mais aussi pour les forums et les boutiques en ligne.

Les avantages et les inconvénients par rapport aux sites web statiques

Un CMS peut être comparé à un site Internet statique. Son utilisation crée des pages Internet dynamiques.

Les différentes pages ne sont donc pas enregistrées sur le serveur sous leur forme finale comme dans le cas de la variante statique, mais leurs éléments sont enregistrés séparément, en utilisant également des bases de données. Dans le cas des pages web dynamiques, les différents éléments sont chargés à partir de l’emplacement de stockage à chaque appel de la page et assemblés pour la visualisation.

Cela signifie qu’à chaque fois qu’un visiteur appelle une page web dynamique, tous les contenus sont assemblés à partir de la base de données (par exemple les textes) et du disque dur du serveur (par exemple les images), ce qui nécessite à nouveau un Webpack capable de gérer à la fois PHP et les bases de données.

Les pages HTML statiques sont ici beaucoup moins exigeantes et ne nécessitent ni base de données ni PHP. De plus, le document HTML est livré directement après la demande du visiteur et n’est pas d’abord assemblé, ce qui réduit naturellement le temps de chargement.

Les avantages du CMS

Venons-en maintenant aux avantages d’un CMS.

  1. Connaissances en programmation

L’utilisation d’un CMS ne nécessite aucune connaissance en programmation. Il n’en va pas de même pour un site web statique créé à la main. Ici, même les détails d’une page doivent être pensés et élaborés par l’utilisateur.

  1. Effort de création et de modification

Le grand problème des sites statiques est l’effort nécessaire à leur création. Tous les détails doivent être élaborés avec soin. Lorsqu’il s’agit d’un site web important avec de nombreuses sous-pages, la modification est particulièrement compliquée.

Il peut arriver rapidement qu’une sous-page soit oubliée, par exemple lorsqu’il faut modifier quelque chose au niveau du design. Ce n’est pas le cas avec un CMS. Grâce à la structure dynamique, une modification peut être effectuée globalement et sans complication. Le CMS veille automatiquement à ce que la modification atteigne toutes les sous-pages.

  1. Fonctions

Un CMS offre de nombreuses fonctions prédéfinies. Il s’agit avant tout de l’enregistrement des utilisateurs ainsi que de leur connexion et de leur déconnexion. Il s’agit également d’aspects liés à la sécurité. Les mots de passe doivent être cryptés et stockés en toute sécurité.

Dans le cas d’une page statique développée en interne, de telles choses ne sont guère possibles. S’il s’agit d’un projet plus important, les plans correspondants ne peuvent généralement pas être mis en œuvre avec de simples pages statiques.

Inconvénients d’un CMS

Un système de gestion de contenu ne présente pas que des avantages, mais aussi des inconvénients, que je vais brièvement expliquer ci-dessous.

1) Adéquation

L’utilisation d’un CMS n’est parfois pas appropriée en raison de sa taille. C’est le cas pour les projets web qui ne doivent comporter qu’une seule page ou quelques pages et ne contenir qu’un peu de texte et quelques images.

Ceux-ci sont faciles à créer soi-même, même avec de faibles connaissances en HTML et CSS, et peuvent être téléchargés sans problème. Pour les sites web de petite taille, les pages statiques sont plus rapides à créer et plus faciles à gérer.

  1. L’apprentissage

L’utilisation d’un CMS doit également être apprise. S’il ne s’agit que de mettre en ligne occasionnellement un petit projet web avec un peu de texte et quelques images, le processus d’apprentissage peut s’avérer trop long, selon le CMS utilisé.

  1. Environnement du serveur

Comme nous l’avons déjà évoqué, un tel logiciel de gestion nécessite également certaines fonctionnalités côté serveur, comme les bases de données et PHP. Mais celles-ci font en fait partie aujourd’hui de l’équipement standard de la plupart des packs d’hébergement web.

Quels sont les systèmes de gestion de contenu disponibles ?

En principe, il existe de nombreux CMS, qui sont très souvent proposés gratuitement. Pour commencer, il est recommandé d’utiliser l’un des plus connus. Les plus importants sont WordPress, Joomla, Typo3 et Drupal.

  1. WordPress

WordPress Le Journal Du Marketing - Le journal Du Marketing

WordPress est le CMS le plus connu et peut être installé avec peu d’efforts. A l’origine, il a été développé pour créer un blog et le gérer avec peu d’efforts. Avec WordPress, il est possible de créer des articles individuels qui, une fois publiés, peuvent être commentés par les visiteurs du site.

WordPress permet d’installer des plugins, dont le nombre est aujourd’hui innombrable. Il est également possible de gérer avec WordPress des sites web qui ne sont pas des blogs.

  1. Joomla

Joomla Le Journal Du Marketing - Le journal Du Marketing

Contrairement à WordPress, Joomla n’est pas destiné en premier lieu aux blogs, mais aux contenus dynamiques généraux. Comme pour WordPress, il est possible d’agencer les différentes pages à sa guise et de les concevoir via des templates interchangeables.

  1. Typo3

TYPO3 Le Journal Du Marketing - Le journal Du Marketing

En tant que CMS, Typo3 est surtout adapté aux sites web de grande envergure. Il n’est recommandé que de manière limitée pour les petits projets. La particularité de Typo3 est son flux de travail, qui se subdivise en « rédacteur » et « rédacteur en chef ».

  1. Drupal

Drupal Le Journal Du Marketing - Le journal Du Marketing

Drupal est un CMS qui convient surtout à la création de contenus sociaux. Les forums ou les blogs propres aux différents utilisateurs enregistrés sur le site web conçu en sont des exemples. Le système Drupal permet notamment d’attribuer des rôles aux utilisateurs inscrits. Drupal est considéré comme particulièrement innovant.

Résumé

L’utilisation d’un CMS s’est imposée au fil du temps et est aujourd’hui considérée comme un statu quo. Si l’on fait abstraction des présentations web très primitives comme les simples cartes de visite, l’utilisation d’un système de gestion de contenu est généralement judicieuse.

C’est surtout l’extension simple à l’aide de plug-ins qui ne laisse pratiquement plus rien à désirer et qui permet même aux non-initiés de créer, après un peu d’apprentissage, un site d’entreprise simple, un blog, un forum ou une boutique en ligne.

C’est bien sûr à vous de choisir le CMS qui vous convient le mieux, mais après avoir personnellement fait l’expérience des quatre systèmes mentionnés ci-dessus, je peux recommander WordPress aux débutants. Pour les sites web vraiment très complexes, Typo3 serait une alternative intéressante, mais il est aussi beaucoup plus difficile à manier.

ARTICLES SIMILAIRES
Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS POPULAIRES